Retour à l'accueil

 
Autres | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2008 | 2016


Les ratatineurs de génie


« Voyant cela, j’ai posé un regard plutôt sévère sur nos pédagogues et intervenants de tout acabit, ceux qui décident de ce qui est trop difficile pour nos enfants. Ces ratatineurs de génie, écrivait récemment, dans la Presse, l’auteure jeunesse québécoise Francine Allard, qui cassait ainsi la langue de bois pour exprimer quelques vérités bonnes à dire. Ce que Francine Allard a vu, ce sont des livres jeunesse, ceux de Rowling, écrits pour des enfants présumés intelligents. Avec des phrases de plus de 12 mots, des substantifs qu’il faut chercher au dictionnaire, une histoire complexe, des personnages humains, des situations pas du tout politiquement correctes et une trame sans morale pontifiante. Toutes choses interdites par les normes régissant notre littérature jeunesse, dont nos auteurs ne s’écartent qu’à leurs risques et périls, et qui condamnent ces pauvres enfants à ne pas faire d’efforts, écrit encore Allard.»

Mario Roy
La Presse



Les mains si blanches de Pye Chang


«Un petit roman savoureux qui se lit d’un trait le temps d’un soupir. L’écriture est directe, il n’y a pas de détails superfluset le rythme est rapide. À la lecture, les images se précisent pour se rendre compte que cette histoire pourrait bien être une pièce de théâtre. Un petit roman à saveur locale.»

Luc Lavallée
Club-Culture


Retour en haut