Retour à l'accueil

  Cinéma-théâtre-spectacles

HéROS DE KHANG YIMOU

Au cinéma Mathers de Saint-Eustache, la salle 8 était remplie de jeunes adultes, des groupes tapageurs qui, durant toute les préliminaires du film (les textes qu'il faut lire) ont fait des conneries, crié, blagué jusqu'à ce qu'un autre jeune leur demande de se la fermer, ostie!
Héros du cinéaste chinois Khang Yimou est un film très surprenant, c'est le moins qu'on puisse dire. Un hommage à l'esthétique, à l'art du mouvement; une ode à la lumière, une trame complexe mais qui nous entraîne dans ce que l'image a de plus beau. Bien sûr, un film aussi esthétique basé en somme sur une histoire assez insignifiante, a eu l'heur de décourager les jeunes qui ont quitté la salle bien avant la fin. Des jeunes qui n'ont rien compris, bien sûr. Qui s'étaient massés dans cette salle confortable pour voir du Bruce Lee ou du Jacky Chan, du sang et des steppettes de kungfu. Ils ont été déçus. Le film de Yimou n'est qu'un autre chez-d'oeuvre, mieux encore que le film de Ang Lee, Tigre et dragon.
Une scène que je n'oublierai jamais: les deux jeunes femmes vêtues de rouge de pied en cap, s'affrontant au milieu des feuilles de trembles dorées qui se transforment peu à peu en rouge sang. Remarquable.
Héros est ce genre de film qu'il faut regarder comme on visite une exposition de Manet. Ou un spectacle de Margie Gillis. Il faut laisser le coeur suivre les mouvements et ne pas se poser de questions «pas rapport».
Je disais que l'histoire est bien mince mais il faut vraiment aller voir Héros en acceptant de se laisser toucher par les couleurs, les mouvements, les exagérations aussi parfois (Une scène d'une beauté époustouflante au cours de laquelle les deux héros marchent sur la surface de la rivière (tip toe through the tulips!), a de quoi faire sourire) et le triomphe de la justice.
Je promets à Héros de remporter l'Oscar des effets spéciaux et celui des costumes.


Ce texte est protégé par les droits d'auteur et n'engage que l'opinion de Francine Allard.
2017 © Francine Allard.com. Tous droits réservés.


Retour en haut