Retour à l'accueil

  Société

LE CHUM DAMS UN ENVIRONNEMENT SAIN

Le CHUM dans un environnement sain

Je lis que le gouvernement Charest a proposé d’installer le prochain CHUM soit à la gare de triage d’Outremont ou, au pavillon Notre-Dame! Personne n’a pensé à installer le prochain CHUM sur le site de l’aéroport de Montréal… à Mirabel? Imaginez! Un système d’autobus climatisés, munis de la panoplie d’urgence (solutés, appareil de réanimation, monitoring cardiaque) opérée par des infirmières et des infirmiers qualifiés, genre d’agents de bord spécialisés en soins de première ligne, pourraient conduire les patients à ce super centre universitaire sis dans un environnement sain et d’une beauté saisissante.
Le centre hospitalier universitaire de Montréal posséderait de grandes surfaces vitrées permettant aux étudiants d’assister à des interventions chirurgicales de grand calibre et les patients pourraient observer de leur chambre ensoleillée, les oiseaux, les chevreuils et les porcs-épics dans leur milieu naturel, ce qui accélérerait leur guérison. Le stationnement gigantesque permettrait à des milliers de visiteurs de se garer. Le silence serait garanti. Les taxes municipales seraient moindres qu’à Montréal. Des pistes d’atterrissage permettraient aux sous-ministres et aux ministres de s’y rendre en avion personnel ou en hélicoptère et leurs familles respectives pourraient se loger dans un magnifique hôtel avec piscine.
Les centres hospitaliers de Saint-Eustache et de Saint-Jérôme deviendraient ainsi hôpitaux universitaires, eux qui connaissent bien la médecine de brousse (ou d’érablière) depuis des décennies et qui font des miracles à chaque jour!
Les patients, jadis expropriés, pourraient enfin être soignés dans un centre hospitalier universitaire, ce qui allégerait sans doute la hargne qui ne les a jamais quittés.
Allons, monsieur Charest, les travaux pourraient se faire sans déranger les patients ni le personnel, loin des critiques et de la pollution. Mieux, les travaux ne dérangeraient personne puisqu’il n’y a pas un chat à quinze kilomètres à la ronde! Trois hourras pour le CHUM : centre hospitalier universitaire de M… Mirabel!

Francine Allard, écrivaine d’Oka



Ce texte est protégé par les droits d'auteur et n'engage que l'opinion de Francine Allard.
2017 © Francine Allard.com. Tous droits réservés.


Retour en haut