Retour à l'accueil

  Santé

LE MÉDECIN RACISTE

Les médias ont presque passé sous silence l’histoire de ce médecin de Laval-des-Rapides, Élisabeth Béchard, qui a sermonné un patient Juif parce qu’il ne parlait pas français. Ça nous ramène à parler de racisme, une fois de plus. Les Sikhs veulent que leurs enfants portent le kirpan (couteau) à l’école primaire parce que c’est leur religion qui le veut; une Chinoise montréalaise a besoin d’un interprète pour s’adresser aux médias parce qu’elle ne parle pas un mot des deux langues officielles du pays. Des Juifs anglophones s’insurgent parce qu’une femme médecin leur demande de parler français s’ils veulent être soignés au Québec.
Comment faire la part des choses? Comment s’étonner un tantinet du manque de respect que démontrent parfois certains représentants ethniques envers la nation qui leur offre hospitalité, sans pour cela être taxés de racistes. Qu’est-ce que le racisme? C’est une attitude haineuse que l’on éprouve envers une personne qui n’a pas notre couleur de peau, qui n’a pas les mêmes rites religieux, qui n’est pas née dans le même pays que soi. Bon. Le Robert dit : «Théorie de la hiérarchie des races, qui conclut à la nécessité de préserver la race dite supérieure de tout croisement, et à son droit de dominer les autres». On ne parle pas ici d’intolérance. On ne parle pas ici du respect de l’invité dans un pays autre que son pays d’origine. Rien que des droits, pas de devoirs.
Et pourtant, c’est ce dont il est question dans la réaction du docteur Élisabeth Béchard.
Un médecin doit-il parler la langue de son patient pour le soigner? Bien entendu, le médecin a besoin de bien communiquer pour bien soigner. Un médecin a-t-il le droit de refuser de soigner un patient avec qui il n’arrive pas à communiquer? Moi, je dis oui. À cause des poursuites juridiques. À cause de l’indépendance aussi. Les médecins ont-ils le droit de refuser de soigner un patient qui fume, comme il était aussi question dans le même journal?
«Vous avez 24 heures pour arrêter de fumer sinon, allez voir un autre médecin!». «Vous parlez en français dans un pays à 85% francophone où vous vous trouvez un médecin juif anglophone!». Quelle est la différence, dites-moi?
Le docteur Maurice Larocque, le célèbre docteur maigrisseur a-t-il été poursuivi pour intolérance envers les femmes obèses? Pourtant, il les déteste. « Vous devez maigrir sinon, allez voir un autre médecin!». Un médecin qui devient maigrisseur parce qu’il éprouve de la haine pour la grosse femme est-il raciste? Je blague mais pensez-y!
Maintenant, les médecins ont-ils le droit de choisir leurs patients? Je crois que c’est un droit fondamental. S’il n’aime pas les enfants, il a le droit de refuser de les voir au bureau. Je ne parle pas ici de refuser les soins d’urgence à un enfant ou à une femme obèse ou à un Juif. Je parle de voir un patient au bureau. Les médecins sont des êtres humains et ils sont indépendants. Il y a des médecins qui ne soignent que des varices alors pourquoi verraient-ils des malades coronariens ou seraient-ils obligés de donner le vaccin aux nourrissons?
Je crois qu’Élisabeth Béchard a tout à fait le droit de refuser de soigner à son bureau des patients qui ne collaborent pas. Elle n’a cependant pas le droit de le dire. Ça, c’est un autre dossier.


Ce texte est protégé par les droits d'auteur et n'engage que l'opinion de Francine Allard.
2018 © Francine Allard.com. Tous droits réservés.


Retour en haut