Retour à l'accueil

  Société

LA VIOLENCE EST PARMI NOUS

« Il nous connaissait bien et il lui arrivait de venir nous parler. On se respectait mutuellement. Quand on perquisitionnait chez lui, il sortait le thé et on le buvait ensemble autour d’une table.»

Extrait d’un roman policier?

Vous n’y êtes pas du tout. Ceci est le témoignage de Gilbert Bishop, un ancien policier de la GRC qui a souvent rencontré Lucien Rivard, le numéro un de la malhonnêteté et un arroseur de patinoire bien célèbre. Un criminel. Un gars poli. Un excellent manipulateur, en effet.
Comment voulez-vous après ça convaincre les ados que l’honnêteté est une vertu? Que la police est là pour protéger la population contre les méchants? Comment voulez-vous apprendre aux jeunes les bonnes manières si les policiers prennent le thé avec tous les Lucien Rivard, tous les Frank Cotroni, tous les Mom Boucher de la planète?

Comment convaincre les jeunes de l’importance de la bonne conduite si leurs héros ne sont plus Colombo, Kojak ou Superman mais plutôt des truands qui se moquent de la justice?

Mais Lucien Rivard vient de mourir et pour suivre notre belle tradition nationale, il fallait bien trouver quelque chose de gentil à raconter à son sujet.


Ce texte est protégé par les droits d'auteur et n'engage que l'opinion de Francine Allard.
2021 © Francine Allard.com. Tous droits réservés.


Retour en haut