Retour à l'accueil

  Petites vites

LES BIS

Voilà qu’après le discours larmoyant des homosexuels, on va maintenant nous servir la soupane des bi-sexuels. Ceux qui sont aux deux. Du sexe pour le sexe. À quand les neutres? Ceux qui après une vie relativement active, finissent par se calmer et mettre au rancart leur libido flétrie? À quand les «ceusses» qui auront compris que votre vie sexuelle ne regardent que vous seuls et que tout le monde se fout éperdument de vos positions coïtales au même titre que le fait que vous découpiez ou non les coupons rabais dans vos journaux de fin de semaine?
Je me fous tellement de la sexualité des gens et je me demande toujours pourquoi les médias s’en préoccupent autant? Que vous soyez aux hommes ou aux femmes, bisexuels ou aux iguanes, gardez ça pour vous. Ça ne me dérange pas non plus de savoir que vous vous curez entre les orteils avant de vous coucher ou que vous avez toujours l’index dans le nez en attendant la lumière rouge. La sexualité, c’est votre affaire. Personne n’a besoin de savoir dans quel endroit humide vous planquez votre havane en rut. Non, mais! Si tout le monde comprenait ça, on aurait pas besoin des parades gaies. Ni des jeunes homosexuels qui pleurent en silence.


Ce texte est protégé par les droits d'auteur et n'engage que l'opinion de Francine Allard.
2021 © Francine Allard.com. Tous droits réservés.


Retour en haut