Retour à l'accueil

 








Idée / inspiration...

DéFENSE ET ILLUSTRATION DE LA TOUTOUNE QUéBéCOISE... vu par Francine Allard
Éditions Stanké

J’ai écrit cet étrange ouvrage à la suite de ma participation aux Week-ends Juste pour rire Bell qui se sont tenus à Laval en 1989, alors que j’ai participé, en plus de ma prestation fort remarquée, à l’écriture du monologue qu’avait offert la comédienne Claudine Thibaudeau : Les Toutounes.

Le fait de se moquer gentiment des tenantes de la toutounerie, en les présentant dans diverses situations de la vie courante m’apparaissait incontournable. J’ai alors décidé d’en faire un livre qui intéressa vivement le chercheur d’idées saugrenues qu’a toujours été Alain Stanké.

Alors que je participais hebdomadairement à une émission sur la Télé-Université, Canal-Mag, le créateur des Insolences du Caméra, m’avait repérée, un soir qu’il écoutait un texte «vitriolique» sur les buveurs de bière. M’avait-il, comme il me l’a affirmé, cherchée durant toute une année pour m’offrir d’être publiée dans sa maison d’édition? Toujours est-il que lui et moi, nous sommes rencontrés en mai 1991, alors que nous siégions sur le jury d’un concours littéraire qui circulait librement, lui, dans les centres carcéraux du Canada. Alain Stanké m’a alors reconnue. Lors de la nomination des lauréats (au Centre de détention de Laval) , on invita divers artistes à lire de la poésie sur une scène improvisée. Suite à la lecture de mon texte sur les Témoins de Jéhovah, Alain me fit parvenir de main à main, tel un écolier fautif, un petit bout de papier d’à peine quelques centimètres sur lequel il avait griffonné : Bof! Il n’y a qu’un humour… le vôtre! (Cliquez ici pour voir la photo)

Le 17 septembre 1991 naissait : Défense et illustration de la toutoune québécoise qui me mena à tous les talk-shows, les articles sur l’obésité et sur l’humour au féminin, les émissions de radio (annexe 5 : Vie et santé).

Ainsi commença ma carrière d’écrivain.

Francine Allard


Idées / InspirationVoir les détails de ce livre
Retour à la bibliographie